Les femmes ne connaissent pas leur cycle

Si les Américianes ne sont que 20% à connaître leur cycle (et je trouve ce chiffre tiré d’une étude américaine plutôt bon finalement!), c’est surtout parce que rien n’est fait pour leur procurer cette connaissance : ni au cours des études scolaires, ni pendant leur suivi gynécologique, ni pendant leur vie de femme plus généralement.

Cette ignorance est entretenue tous ceux qui n’ont pas intérêt à ce que les femmes s’approprient la connaissance de leur biologie.  Avec cette connaissance, elles pourraient en effet :

  • se passer des contraceptifs chimiques (et utiliser plutôt une méthode naturelle fiable comme la symptothermie)
  • faire des enfants plus facilement, et quand elles le souhaitent
  • impliquer leur partenaire dans cette connaissance physiologique bien utile pour comprendre les femmes
  • aborder la ménopause avec plus de sérénité et de compréhension
  • etc !

Source : Daily mail, Mia de Graaf (3/05/2019) – Only 20% of American women know when they are most fertile, study finds – and experts warn the booming egg-freezing industry is capitalizing on their naivete

Source : Seules 20% des américaines connaissent leur cycle | Gènéthique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *